Header image
Cercle Généalogique et Historique de Louveciennes
  

 
 
 


Événements 2018

 

Jeudi 22 novembre : LE MÉDECIN MILITAIRE MARIE LÉOPOLD BOUTIÉ

(Par Martial Combas)

Marie Léopold Boutié est né à Revel en 1849 ; il y fit ses études. En 1868, il rentra à l'école de Médecine militaire de Strasbourg qui disparut après la défaite de 1870. Par la suite, il reçut une affectation pour l'hôpital du Dey d'Alger puis fut nommé en Tunisie en 1881. À son retour en France, il eut différentes affectations et fut mis à la retraite en 1905. Il décéda en 1931 à la suite d'un accident.

Présentation de Martial Combas

 

boutie

 

 

Jeudi 18 octobre : LES ARCHITECTES DE LA RÉSIDENCE DU PARC DU CHÂTEAU DE LOUVECIENNES

(Par Philippe Berthon)

Philippe Berthon a présenté, en avant-première du bulletin 2018, les architectes de la résidence du Parc du Château de Louveciennes. Tout d'abord Paul Herbé (1903-1963). Ce dernier a réalisé entre autres le pavillon de la France à l'exposition internationale de New York de 1939 et la basilique d'Alger en 1955. De 1949 à 1958, il a été architecte en chef du ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme. L'autre architecte est Jean Le Couteur (1916-2010). De 1945 à 1947, il a participé à la reconstruction de la ville de Tunis. À son retour de Tunisie, il a travaillé, lui aussi, au ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme, avec Paul Herbé.

 

parc du chateau

 

 

Jeudi 13 septembre : LE RELAIS DE POSTE DU COEUR VOLANT

(Par Guy Thirion)

Au début du XIXe siècle, Adolphe Roehn (1780-1867), peintre français, représente sur un tableau une maison qu'il intitule "Le relais de poste du Coeur Volant à Louveciennes" (le tableau est conservé au musée du Domaine départemental de Sceaux). Guy Thirion a trouvé au cours de ses recherches que ce relais de poste était situé en haut de la côte du Coeur Volant proche de la porte d'entrée du parc de Marly. Si la date d'origine du relais de poste n'a pas pu être établie (peut-être fin XVIIe/début XVIIIe), cet établissement a cessé sa fonction de relais de poste (et d'auberge) vers 1834.

Présentation de Guy Thirion

 

relais

 

 

Samedi 8 septembre : FORUM DES ASSOCIATIONS

Comme chaque année, le CGHL était présent au forum des associations de Louveciennes qui s'est tenu à la mairie, salle Camille Saint-Saëns. De nombreux visiteurs ont posé des questions et ont exposé leur intérêt pour la généalogie. Nous avons distribué à cette occasion notre plaquette 2018/2019.

forum 2018

 

Mercredi 20 juin : L'ÉVOLUTION DU COSTUME MILITAIRE DU XVIIIe SIÈCLE AU XIXe SIÈCLE

(Par Bernard Deramoult)

 

costumes militaires

 

 

Vendredi 8 mai : VISITE DE DREUX

La journée a commencé par la visite guidée de la chapelle royale Saint-Louis édifiée dans un premier temps par la veuve de Louis-Philippe d'Orléans (Philippe Égalité) et agrandie ensuite par Louis-Philippe. Le déjeuner a été pris au Market Pub. L'après-midi a été consacrée à la visite guidée de l'Écomusée des vignerons et artisans drouais ; au cours de cette visite, nous avons pu découvrir les outils de la viticulture, les pressoirs, les caves, etc.

 

visite dreux

Cliquez sur l'image pour voir quelques photos de la visite

 

 

 

 

Jeudi 24 mai : LOUVECIENNES PENDANT LA GUERRE DE 1870-1871

(Par Philippe Berthon)

La guerre de 1870 à Louveciennes est un sujet peu évoqué. Beaucoup d'habitants ont quitté Louveciennes durant cette guerre. Si Louveciennes a été épargnée par les combats, la ville a dû héberger des soldats prussiens et des saccages ont eu lieu dans des maisons (par exemple, Camille Pissarro a dit qu'il avait perdu 1400 tableaux). Après la guerre, des réparations ont été versées aux particuliers, mais pas à la hauteur de ce qu'ils souhaitaient.

Présentation de Philippe Berthon

 

 

guerre 1870

 

 

Mardi 12 avril : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Claude Quincerot a présenté le rapport moral et Jean-Marie Saunier le rapport financier. Philippe Berthon, le président, a introduit la séance et présenté les projets pour l'année 2018.

Le rapport moral et le rapport financier ont été adoptés à l'unanimité.

L'assemblée générale s'est terminée autour du verre de l'amitié.

 

ag 2018

 

 

Jeudi 22 mars : TÉMOIGNAGNES D'HILTRUD BARAST DE 1936 À 1949

(Par Hiltrud Barast)

Hiltrud Barast est née en Allemagne en 1933, année où Adolf Hitler est devenu chancelier. Elle a donc vécu sous le régime nazi du IIIe Reich jusqu'à ses 12 ans. Elle est rentrée dans la jeunesse hitlérienne comme tous les autres jeunes de son époque. Hiltrud Barast nous a fait part de ses souvenirs d'enfant, en particulier des difficultés rencontrées, et ceci jusqu'en 1949.

 

 

Lady Clavering

 

 

 

Samedi 10 mars : CONFÉRENCE SUR LADY CLAVERING

(Par Pierre-Émile Renard)

Pierre-Émile Renard nous a conté l'histoire de Lady Clavering qui a été propriétaire du château de Louveciennes pendant 30 ans. Entre autres, il nous a parlé des relations de cette dame avec Emmanuel de Las Cases qui a partagé l'exil de Napoléon 1er à Sainte-Hélène.

 

 

Lady Clavering

Cliquez sur l'image pour voir quelques photos de la conférence

 

 

Samedi 17 février : ATELIER DE GÉNÉALOGIE

(Par Jean-Marie Saunier)

Cet atelier était dédié au logiciel Hérédis qui permet de faire sa généalogie sur ordinateur. Comme d'habitude, il a été répondu au mieux aux questions des adhérents. Il a été constaté que, souvent, plusieurs "chemins" peuvent être utilisés pour arriver à un même résultat.

 

atelier CGHL 20 janvier 2018

 

 

 

Mercredi 14 février : LE JEU DE PAUME

(Par Anne Giraud-Morel)

Le jeu de paume est considéré comme un jeu français remontant au Moyen Âge, mais semble avoir des racines plus anciennes. C'est l'ancêtre du tennis qui apparaîtra à la fin du XIXe siècle en Angleterre. L'âge d'or du jeu de paume en France se situe au XVIe et XVIIe siècle, il semble même dire que ce divertissement devient une folie durant cette période. Par la suite, il tombera progressivement en désuétude, mais trouvera refuge au Royaume-Uni et aux États-Unis. Il connaitra un regain de faveur en France à partir de la fin du XIXe siècle. Le jeu de paume fut le premier sport à attribuer un titre de « Champion du Monde » et ceci dès 1740. En France, il reste aujourd'hui trois salles où l'on joue au paume.

 

jeu de paume bis

 

Samedi 20 janvier : ATELIER DE GÉNÉALOGIE

(Par Jean-Marie Saunier)

Au cours de cet atelier, Jean-Marie Saunier a présenté le site www.filae.com qui a indexé des millions d'actes de l'état civil français en respectant les règles de la CNIL (actes de naissance de plus de 120 ans, de mariages de plus de 104 ans et de décès de plus de 75 ans). Ensuite, le site www.geneanet.org a été abordé ainsi que le logiciel Hérédis, ce dernier permettant de faire sa généalogie sur ordinateur.

Par ailleurs, il a été répondu aux différentes questions posées par les participants.

 

atelier CGHL 20 janvier 2018

Cliquez sur l'image pour voir des photos de l'atelier

 

 

Jeudi 11 janvier : LES MÉDAILLÉS DE SAINTE-HÉLÈNE

(Par Jean-Marie Saunier)

La médaille de Sainte-Hélène a été instituée par le décret du 12 août 1857 signé à Saint-Cloud.
Napoléon III avait été attiré par la situation des anciens soldats qui avaient combattu aux côtés de Napoléon Ier pendant les guerres de 1792-1815 . Ces vétérans étaient âgés, beaucoup étaient estropiés des champs de bataille et avaient sombré dans la misère. Aussi, l'empereur exprima son désir de venir au secours de ces vieux soldats. La médaille de Sainte-Hélène a ainsi récompensé les 405000 soldats (350 000 Français et 55 000 étrangers) encore vivants en 1857. En ce qui concerne Louveciennes, il y avait 11 vétérans.

Présentation de Jean-Marie Saunier

La soirée s'est terminée autour de la traditionnelle galette accompagnée de cidre.

 

photo mystere